J’ai avalé mon histoire comme j’ai mangé la tienne, Poète, Sculpteur ou Peintre d’éternité au présent… Quel repas, dis-tu, avons-nous partagé ? À quand, et avec qui , le prochain ? On verra... On lira ... | Marie-Thérèse PEYRIN - Janvier 2015
ETAT DE LA VOIX | Juin 2022| Ecouter Bruno Podalydès et/ou Liliane Giraudon| en regardant (sans son) Marina Abramović et Ulay | Juin 2022
ETAT DES YEUX | JUIN 2022 | Trop à lire Trop à dire finalement... La vie en dessous...

ETAT DE LA VOIX | Juin 2022| La voix intérieure est une fontaine capricieuse

 

 

S1490001

Sculpture Agnès BAILLON - Photo Mth PEYRIN à MANTHES ( Archive)

 

Avant d'avoir tant lu, je ne savais pas qu'elle existait "pour de vrai". Je croyais même que c'était une invention d'égoïste, de quelqu'un.e qui éprouvait le besoin de gonfler sa poitrine pour faire comme la grenouille  défiant le boeuf dans la fable célèbre de La Fontaine. Une voix singulière qui éclate au grand jour, sans signe avant-coureur, comme une bulle de chewing-gum rose qui se plaque ensuite sur le visage et fait fermer les yeux. Je n'ai jamais su faire des bulles avec les malabars, c'était un truc des frères, qui aimaient faire des exploits et du bruit. J'aimais jouer au calme et ne me sentais pas de taille à dominer la partie. Je ne savais pas bien tricher ni mentir. J'ai appris peu à peu sans trop de conviction. "Elle ne l'envoie pas dire !"J'aimais et redoutais cette expression qui  signalait le culot et l'insolence répréhensibles. "Arrête de la ramener", en était une autre, tenter de clouer le bec à l'autre oiseau dans la couvée était la routine dans l'enfance. Il fallait que jeunesse se tasse et laisser passer les cris dans la pagaille des familles. Entendre les voix extérieures, leurs clameurs, leurs rires crâneurs et l'extinction progressive de l'excitation collective  faisaient partie du quotidien. Il n'y a qu'à l'école , pendant les devoirs surveillés et l'étude que je savourais le silence. C'est à ce moment là seulement, que je l'entendais. Certains profs disaient pourtant "Forte personnalité" et souvent "Peut mieux faire"... Ma petite voix intérieure, comme un écho tremblotant à la pensée du moment... Mais il a fallu longtemps pour que je la relie à l'écriture et à la faveur de la méditation verbale, cette sorte de passerelle de soi à soi, qui permet de DIRE ce qui tient à corps et à coeur sans trop se dévoiler ni s'en incommoder. La petite voix intérieure n'est que le vecteur immatériel d'une "manière de présence au monde sans avoir l'air d'y toucher". C'est une voix écrite extorquée à l'oral. Se taire en écrivant est une chose qui me plaît. La petite voix est celle de l'enfance conservée.

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)